Les risques de la croissance

425
Les risques de la croissance

Objectifs

Lors d’une croissance rapide, le rythme d’activité est soutenu, le carnet de commande est bien garni, l’argent rentre, autant de signes de succès. Alors qu’en parallèle de nombreux dysfonctionnements peuvent s’installer et rapidement  gripper la mécanique. La croissance agit comme un euphorisant  qui diminue la perception du risque. Aussi il convient de rester lucide et bien conscient des pièges liés à la croissance.

Définition des risques

Risques stratégiques

  • Connaissance insuffisante des nouveaux marchés, des besoins des clients, entrainant des décisions inappropriées
  • La vision d’entreprise se dilue avec la croissance, le projet d’entreprise est mal partagé
  • Dans une opération de croissance externe, manque de compatibilité entre les différentes cultures d’entreprise et des individus, empêchant de travailler ensemble et d’exploiter les synergies.
  • Structure juridique inadaptée à une entreprise en croissance
  • Risque pour le dirigeant  par exemple avec une entreprise individuelle
  • Risque de contagion des difficultés d’une société à l’autre par exemple en l’absence de holding

Risques financiers

  • Risque de perte d’autonomie lié un appel important au financement  extérieur
  • Investisseurs en capital prenant des parts dans la société
  • Etablissements de crédit qui peuvent poser certaines conditions
  • Risque d’impasse de trésorerie
  • La croissance nécessite un développement des ressources (locaux, matériels, recrutements…) et des investissements permanents 
  • Les projets peuvent rencontrer des difficultés et retards
  • Les commandes en croissance vont généralement augmenter le besoin en fond de roulement, qui peut être mal maîtrisé

Risques de gestion

  • Désorganisation au niveau de la gestion par manque de temps, de compétences, de procédures adaptées
  • Alourdissement administratif pour gérer la complexité croissante, entrainant coûts et rigidité
  • La priorité donnée à la croissance peut se faire au détriment des marges

Risques humains

  • Manque d’implication voire résistance des salariés face à un projet de croissance trop ambitieux qui demande des efforts importants
  • Dilution des compétences et des savoir-faire dans des effectifs en croissance
  • Manque de maîtrise des nouvelles compétences requises par la croissance

Facteurs clefs de succès

Facteurs stratégiques

  • Actualiser le business plan qui peut devenir rapidement obsolète
  • Maintenir et diffuser la culture d’entreprise en communiquant largement
  • Rester vigilant et réactif, des problèmes nouveaux apparaissant en permanence dans une entreprise en croissance
  • Toiletter/transformer sa structure juridique
  • Créer une holding assurant l’optimisation fiscale et le remboursement des créanciers
  • S’appuyer sur des conseils, créer un comité stratégique

Facteurs Financiers

  • Anticiper les besoins financiers. Il est indispensable d’installer un suivi de trésorerie.
  • Mettre en place des solutions pour mobiliser si besoin le poste clients (escompte, Dailly, affacturage)

Facteurs de gestion

  • Les outils de contrôle et de gestion doivent être affinés et généralisés
  • Tableaux de bord couvrant tous les domaines de l’activité aux différents niveaux de l’entreprise
  • Fixation d’objectifs de management à travers les tableaux de bord
  • Contrôle des coûts
  • Mise en place de nouvelles procédures. Attention au suivi des achats

Facteurs humains

  • Professionnaliser le recrutement, et ne pas hésiter à recourir à un cabinet spécialisé
  • Il faudra trouver à l’extérieur les compétences qui font défaut
  • Penser aux jeunes diplômés à même d’adhérer à un nouveau projet et faire preuve de souplesse
  • Chercher à recruter les meilleurs
  • Etoffer et professionnaliser l’équipe de management
  • Intégrer le management à distance, et davantage hiérarchiser
  • Apprendre à déléguer
  • Savoir gérer les conflits qui naissent facilement dans une période de croissance.
  • Contextes de changement, d’instabilité, d’incertitude
  • Rythme de travail plus élevé générateur  de stress
  • La croissance remet  régulièrement en cause l’ordre établi et génère des luttes de pouvoir

Freins à lever

Une stratégie de croissance sollicite fortement les collaborateurs de l’entreprise.

Ils doivent accepter un suivi et un contrôle plus strict.

Ils peuvent avoir du mal à évoluer dans une structure administrative et une hiérarchie plus formalisées.

Des collaborateurs peuvent craindre de perdre du pouvoir dans l’entreprise.

Le chef d’entreprise va donc devoir surmonter les immobilismes, les résistances aux changements.

Car une stratégie de croissance impose de relever de nombreux défis qui exigent vigilance et réactivité : l’entreprise, sans renier son histoire et sa culture, doit évoluer.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *