PROSPECTIVE 2017 DE LA SITUATION ECONOMIQUE

 

Si l’année 2016 a été moins bonne qu’attendue, l’activité économique devrait progresser dans toutes les zones du monde en 2017. Les risques seront moins économiques et financiers que politiques (Investiture de D. Trump, élections en France et Allemagne, mise en œuvre du Brexit, menaces terroristes, flux de migrants…)

 

Monde

Economie mondiale

La croissance mondiale sera plus vive qu’en 2016

2015 2016 2017
+3,1% +3,1% +3,4%

Le cours du pétrole commencera à se rééquilibrer

Cours moyens du baril :

2015 2016 2017
54,59$ 33,80$ 45$

 

Zone Euro

Zone Euro

Le rythme de croissance devrait ralentir

Croissance :

2015 2016 2017
+1,5% +1,8% +1,6%

Augmentation marquée de l’inflation :

2015 2016 2017
0,1% 0,3% 1,6%

Pas de changement significatif du taux directeur de la BCE, autour de 0%

L’Euro continue de se déprécier par rapport au dollar, avec une parité possible

Cours de l’euro :

fin 2015 fin 2016 fin 2017
1,09$ 1,05$ 1,04$

 

France

France

La France ne décollera pas, handicapée par sa faible compétitivité

2015 2016 2017
1,1% 1,3% +1,3%

L’inflation devrait remonter, restant sous l’objectif des 2%

2015 2016 2017
0,1% 0,3% 1,2%

 

Ménages

Ménages

Le Taux de chômage va poursuivre sa légère décrue

2015 2016 2017
10,2% 10,0% 9,9%

Consommation en baisse impactée par la hausse du pétrole

2015 2016 2017
1,6% 1,5% 1,2%

Dépenses d’investissement des ménages toujours soutenues par les taux bas, le prêt à taux zéro…

2015 2016 2017
-0,8% +1,5% +1,9%

 

Entreprises

Entreprises

Les taux de marges (1) des entreprises poursuivent leur redressement

2015 2016 2017
31,3% 31,9% 32,1%

L’investissement des entreprises (2) reste soutenu même si moindre qu’en 2016

2015 2016 2017
23,0% 23,3% 23,7%

 Exportation

2015 2016 2017
+6,4% +1,2% +4,3%

 

 

(1) Taux de marge (comptabilité nationale) : excédent brut d'exploitation (EBE) / valeur ajoutée brute (VA)

(2) Taux d'investissement (comptabilité nationale): formation brute de capital fixe (FBCF) / valeur ajoutée brute (VA)

Sources : INSEE, Banque de France, FMI, BCE